Un bureau de la BRI pour Siemens à Beijing

Un bureau de la BRI pour Siemens à Beijing

Siemens, le géant allemand des hautes technologies a décidé de rejoindre la BRI. Fin mars 2018, Siemens a ouvert à Beijing un département spécial dédié à l’initiative « Belt and Road ».
De ce bureau devraient être organisés l’ensemble des projets de la BRI auxquels participera Siemens, que ce soit en Chine mais aussi dans les autres états de la route de la Soie.

La BRI et le réveil de Trieste

La BRI et le réveil de Trieste

La ville de Trieste en Italie ambitionne de devenir à nouveau un carrefour maritime majeur en Europe. Le 26 mars 2018, un article paru dans le journal La Repubblica qualifiait Trieste de terminus de la nouvelle route de la Soie.
Ce port au nord-est de l’Italie est en train de connaitre une profonde transformation.
Le port de Trieste pourrait devenir une alternative au port de Venise et renouer avec son rôle de plateforme d’échanges.

Le projet New Silk Road: entretien avec Charles Stevens

Le projet New Silk Road: entretien avec Charles Stevens

Les nouvelles routes de la soie reçoivent de plus en plus d’attention de la part des médias européens. Ce projet pose la question d’une certaine hégémonie chinoise, mais tous s’accordent à dire que la BRI crée aussi des opportunités et du développement. Deux étudiants britanniques ont choisi de se faire leur propre opinion en explorant cette nouvelle voie de communication entre l’Europe et l’Asie.