Le 30 mai 2017, la veille de l’arrivée du premier ministre chinois Li Keqiang en Europe pour une visite officielle, la « Deutsche Bank », première banque allemande, a annoncé avoir conclu un accord avec la banque chinoise « China Development Bank ». Selon cet accord, « Deutsche Bank » pourrait investir jusqu’à trois milliards de dollars dans des projets de  l’initiative « Belt and Road » dans les cinq prochaines années.

Cet accord va accélérer les projets de l’OBOR. Tout d’abord, la Chine est en train de réussir son pari d’internationaliser le projet « Belt and Road » et d’y impliquer des banques commerciales. Cela signifie que les grandes institutions bancaires croient dans le potentiel de l’initiative et pensent y réaliser des  bénéfices.  Cet accord va aussi permettre à la banque chinoise « China Development Bank » de bénéficier de la grande expertise de la « Deutsche Bank » dans la conduite de projets internationaux.

D’autre part, la participation de la « Deutsche Bank » à l’OBOR va indubitablement inciter les autres institutions bancaires européennes à conclure des accords similaires pour entrer dans le marché de l’OBOR.

 

La Deutsche Bank investit dans l’OBOR
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*