Avant de rencontrer le président américain en Floride, le président chinois Xi Jinping s’est rendu en Finlande le 4 avril 2017 et a pu discuter avec le président finlandais Sauli Niinistö et le premier ministre Juha Sipila.

Les deux chefs d’état partagent la même volonté de développer les échanges ente l’Europe et la Chine et se sont dits prêts à étudier la faisabilité d’un accord de libre-échange sino-européen. Le président finlandais a encouragé les entreprises chinoises à investir dans son pays notamment dans le secteur des hautes-technologies. Sauli Niimistö souhaite aussi faire découvrir son pays à un plus de grand nombre de touristes chinois, et augmentant les liaisons aériennes entre les deux pays.

D’autre part, la Finlande et la Chine se sot engagées à coopérer en vue de s Jeux Olympiques d’hiver de 2022 qui se dérouleront à Beijing.

De part sa position géographique, la Finlande pourrait devenir une étape importante de la nouvelle route de la Soie. Si Helsinki n’a pas encore officiellement rejoint l’initiative « Belt and Road », les entreprises finlandaises semblent intéressées par ce projet. Grâce à sa position géographique, au nord-est de l’Europe, la Finlande pourrait devenir un « hub » entra la Chine et le cœur de l’Europe. Cet aspect a été évoqué lorsque les deux chefs d’état ont discuté de questions relatives à l’Arctique. L’année dernière, le gouvernement finlandais avait publié un rapport approuvant la possible construction de câbles de communication entre la Chine et l’Europe par la route de l’Arctique.


En visitant la Finlande, pays qui a historiquement de très bonnes relations avec la Chine, Xi Jinping montre l’importance qu’il attache aux relations sino-européennes et au renforcement de la coopération entre les deux régions.

La visite de Xi Jinping en Finlande
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*