Le 18 août 2017, le conseil des affaires d’état chinois a révélé de nouvelles règles concernant les investissements chinois à l’étranger.  Selon ce nouveau règlement, les entreprises chinoises devront restreindre leurs investissements à l’étrangers dans les secteurs les plus spéculatifs comme l’immobilier, le sport, les divertissements, et l’industrie hôtelière. L’une des raisons de cette décision est de limiter l’exposition des grands groupes chinois aux risques financiers et de stabiliser le secteur bancaire.  Ces investissements sont qualifiés d’irrationnels par le conseil des affaires d’état, car ils ne répondent pas toujours à un réel besoin des entreprises chinoises et sont donc risqués (certains ne sont réalisés que dans un objectif de prestige); leur faible rentabilité peut menacer certaines banques chinoises.

Par contre, ce nouveau règlement encourage les entreprises chinoises à investir dans les projets de l’initiative “Belt and Road” que ce soit dans les infrastructures, les nouvelles technologies et l’ensemble des secteurs permettant le  développement des échanges entre la Chine et les économies de la “Belt and Road”.

La décision du conseil des affaires d’état est une vraie bonne nouvelle pour la BRI et les relations sino-européennes car elle encourage les investissements dans  l’économie réelle et donne une meilleure image des investissements chinois à l’étranger.  Grâce à cette nouvelle mesure,  les investissements chinois vont se concentrer dans les secteurs qui apportent un vrai changement aux populations étrangères et soutiendront le développement local.

D’autre part,  cette décision pourrait faire revenir certains dirigeants européens sur leur volonté d’encadrer les investissements chinois dans l’Union.

De nouvelles règles pour les investissements chinois à l’étranger
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*