Nippon Express, l’une des cinq plus grandes entreprises de logistique au monde, a inauguré son premier voyage entre la Chine et l’Europe le 20 décembre 2018. Ce premier train de marchandises devrait relier Xian en Chine à Duisbourg en Allemagne en seulement 18 jours.

Cette opération est seulement un test, mais Nippon Express devrait offrir ce service de manière régulière à partir de mars 2019.

Bien que le Japon n’ait pas officiellement rejoint la BRI, ses entreprises, telles que Nippon Express se sont engagées dans la réalisation des nouvelles routes de la Soie,-en 2017 Nippon Express signait un accord avec les chemins de fer kazakhs.

Tokyo est cependant intéressé par une coopération accrue avec Beijing dans le domaine du transport ferroviaire. Ainsi, en septembre 2018, le Japon et la Chine ont lancé un comité pour le cofinancement d’infrastructures à l’étranger.  L’entreprise Nippon Express est très motivée par cette initiative. En octobre 2018, Nippon Express a participé à un forum à Beijing pour renforcer sa coopération avec l’entreprise chinoise Sinotrans qui gère les lignes de chemins de fer entre la Chine et l’Europe.

Les projets de Nippon Express  montrent que le transport ferroviaire intercontinental devient une réelle  alternative aux autres transports. Plus rapide que le bateau et  moins cher que l’avion, le chemin de fer de plus en plus attractif pour les entreprises asiatiques et européennes.

La demande accrue pour ce type de transport devrait réduire les dernières barrières non-tarifaires entre les états d’Europe et d’Asie et les inciter à simplifier  les procédures commerciales.

 

Nippon Express offre ses services sur les routes de la Soie
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*