Siemens, le géant allemand des hautes technologies a décidé de rejoindre la BRI.

Fin mars 2018, Siemens a ouvert à Beijing un département spécial dédié à l’initiative “Belt and Road”.
De ce bureau devraient être organisés l’ensemble des projets de la BRI auxquels participera Siemens, que ce soit en Chine mais aussi dans les autres états de la route de la Soie. Pour Siemens, il s’agit de mieux épauler ses clients chinois dans leurs projets liés à la BRI et répondre à leurs attentes.
Au dernier forum économique mondial de Davos, les représentants de l’entreprise Siemens se sont montrés très enthousiastes à propos de la BRI, un des dirigeants de Siemens a qualifié la BRI de projet d’infrastructure le plus significatif de notre époque, et a loué le caractère ouvert du projet qui permet à tous les états et toutes les entreprises de participer à cette initiative chinoise.

Siemens devrait annoncer prochainement la tenue d’une conférence dédiée à la BRI pour le mois de juin 2018 à Beijing.

Siemens est un exemple pour les autres entreprises européennes qui doivent tirer profit de la BRI et partager leur expérience et savoir faire avec leurs clients chinois et étrangers pour construire les infrastructures (transports, énergies, smart cities) les plus efficaces pour développer les échanges sur les nouvelles routes de la Soie. Siemens est un bien sûr un leader mondial présent dans l’ensemble des pays, mais d’autres entreprises européennes plus petites devraient adopter des mesures similaires pour développer une offre de produits et de services répondant aux nouveaux besoins en infrastructures créés par la BRI

Un bureau de la BRI pour Siemens à Beijing
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*