Le 15 mai 2018, la Chine et l’Oman ont signé un protocole d’entente à propos de la BRI. Grâce à cet accord, l’Oman s’engage à participer à la réalisation des nouvelles routes de la Soie.

La signature de cet accord à eu lieu à Beijing lors de la rencontre entre les ministres chinois et omanais des affaires étrangères Wang Yi et Yousef Bin Alawi Bin Abdullah.

L’Oman et la Chine entretiennent de très bonnes  relations; Beijing est le premier importateur de pétrole omanais,  et l’Oman accueille de nombreux investissements chinois.

Ainsi, une ville nouvelle est en train d’être construite grâce à des capitaux chinois sur la côte méridionale. Duqm, ancien village de pêcheurs devrait se transformer en nouvelle escale du transport maritime grâce à la création d’une zone économique spéciale par un consortium d’entreprises chinoises. La Chine devrait investir près de 10 milliards de dollars dans ce projet lancé en mai 2016.

Pour l’Oman, il s’agit de développer cette région et d’envisager une transition économique vers un modèle moins dépendant de l’extraction du pétrole, grâce à la création de nouvelles activités, notamment minières mais aussi automobiles. Des hôtels devraient aussi être construits dans la zone afin de booster le tourisme en provenance de Chine.

D’autre part, grâce à ces nouvelles infrastructures, l’Oman pourra redevenir une escale importante entre le sous continent indien et l’Afrique orientale

Enfin, l’Oman est un état clef dans la stratégie chinoise au Moyen-Orient car il promeut une politique de dialogue entre l’Iran et l’Arabie Saoudite. Comme Beijing, Mascate a à cœur de défendre la stabilité du Moyen-Orient.

 

 

 

Accord entre la Chine et l’Oman sur la BRI
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*