par Dr. Sébastien Goulard

This image has an empty alt attribute; its file name is xi-jinping-macron-oboreurope-.jpg

Après s’être entretenu par téléphone avec la chancelière allemande Angela Merkel, le 24 novembre dernier, le président chinois Xi Jinping a échangé avec le président français le 9 décembre 2020. La signature prochaine de l’accord sur les investissements entre l’UE et la Chine a été au centre des discussions. Les deux parties espèrent que les négociations finissent dans les prochaines semaines, afin de renforcer les échanges sino-européens. Dans le contexte post-Covid, l’accroissement des investissements entre la Chine et l’Union Européenne devrait permettre de soutenir l’activité économique, notamment dans une Europe touchée de plein fouet par la pandémie.

La pandémie de Covid19 a été longuement évoquée durant cet entretien téléphonique, les deux états ont apporté leur soutien à l’Organisation Mondiale de la Santé, et veulent travailler pour une plus grande coordination entre les pays pour résoudre cette crise planétaire, notamment en rendant les vaccins accessibles à l’ensemble de la population mondiale.

Cinq ans après la signature de l’Accord de Paris sur le Climat, la Chine et la France ont réaffirmé leur volonté de réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, et ont annoncé renforcer leur coopération sur les questions environnementales. La Chine est déjà en train de promouvoir des solutions durables et des projets d’énergies renouvelables dans le cadre de l’initiative “Belt and Road.

Les deux chefs d’états ont aussi échangé sur une accélération de la coopération numérique entre l’Europe et la Chine.  

Un point majeur évoqué entre les présidents chinois et français concerne l’aide à l’Afrique, et notamment la décision prise par la Chine d’alléger la dette de certains pays africains dans un contexte post-Covid. En avril 2020, le président français avait appelé la communauté internationale à mettre en place un moratoire sur la dette africaine. La crise sanitaire et économique due à la Covid19 devrait peser très lourdement sur les économies africaines. La France, l’Europe et la Chine, partisans du multilatéralisme, ont compris que l’Afrique ne doit pas être mise de côté, et que la relance  mondiale ne pourra s’opérer qu’en intégrant tous les continents.

Durant cette conversation, les deux présidents ont aussi parlé de l’organisation prochaine des Jeux Olympiques d’Hiver de 2022 à Beijing et de Jeux Olympiques d’Eté de 2024 à Paris, et de comment ils pourraient coopérer sur ces deux évènements.

Bien que la France n’ait pas pleinement rejoint l’initiative « Belt and Road », on constate une forte volonté de la part de la France, de l’Europe et de la Chine d’accroître leur coopération, et notamment de soutenir le multilatéralisme. Le président français devrait se rendre prochainement en Chine, il faut espérer que de nouveaux projets pouvant être coordonnés avec la BRI soient annoncés à cette occasion.

Echanges entre les présidents français et chinois
Étiqueté avec :                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*