La Commission de Régulation des Titres de Chine (China Securities Regulatory Commission, CSRC) vient d’autoriser sept entreprises chinoises et étrangères à émettre des obligations sous label “Belt and Road Initiative” pour un montant de 50 milliards de Yuan via les bourses de Shanghai et de Shenzhen.

En janvier 2018, le cimentier Hongshi Holding Group est devenue la première entreprise autorisée à émettre des titres BRI à la bourse de Shanghai pour le financement d’une usine au Laos.

Le leader de la logistique Global Logisitics Properties, basée à Singapour pourrait lui aussi être intéressé par cette mesure.

Il est encore trop tôt pour évaluer ces nouveaux produits financiers; à ce jour, il n’est pas encore certain qu’ils puissent être utilisés à l’étranger.

Le recours à l’émission d’obligations BRI élargirait les sources de financement des projets des nouvelles routes de la Soie, et  permettrait de rassurer les investisseurs sur la rentabilité de la BRI.

Pour la Chine, c’est aussi un moyen de renforcer les activités internationales des bourses de  Shanghai et Shenzhen.

Autorisation de nouvelles obligations BRI
Étiqueté avec :                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*