C’est à Xian, l’ancienne capitale de  la route de la Soie, qu’a commencé la visite de trois jours en Chine du président Emmanuel Macron avant de se rendre à Beijing.

Le président français montre son engagement pour les nouvelles routes de la Soie, il a ainsi déclaré dans un entretien donné au média China.org  qu’il désirait que la France s’engage pleinement dans l’initiative Belt and Road”  notamment pour renforcer la connectivité entre l’Europe et l’Asie.

Le président Macron souhaite plus particulièrement s’associer à la mise en place de projets de développement durable le long des nouvelles routes de la Soie.

Le président Macron appelle à plus de coopération entre la France, l’Europe et la Chine. Il propose notamment de renforcer le partenariat sino-français pour l’aide au développement en Afrique principalement dans les domaines de la lutte contre le réchauffement climatique et l’éducation.

Le président français a aussi déclaré vouloir se rendre chaque année en Chine pour faire avancer le dialogue franco-chinois.

Les grandes entreprise françaises dans les domaines de l’énergie, du bâtiment, des infrastructures sont, bien entendu, intéressées par le développement des nouvelles routes de la Soie, mais d’autres entreprises, notamment des PMEs devraient aussi pourvoir participer au programme des routes de la Soie, mais pour cela il est nécessaire de renforcer le cadre légal des investissements opérés dans les différentes régions que traversent les nouvelles routes de la Soie.

En approuvant l’initiative Belt and Road”, Emmanuel Macron va permettre d’accélérer les projets liés aux nouvelles routes de la Soie auprès de l’Union Européenne.

Visite du président français en Chine (I)
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*