Les 30  avril et 1er mai 2018, s’est tenue à Dubaï, la quatrième conférence internationale de la WFZO (World Free Zones Organization) regroupant près de deux cents participants venus de tous les continents.  Cette conférence était précédée d’ateliers dont un dédié aux nouvelles routes de la Soie.

M. Lu Fangzhou,  vice-maire de la zone de Pudong à Shanghai a souligné le besoin d’une plus grande reconnaissance des normes et standards dans les états de la BRI afin de développer les échanges et de faciliter la coordination entre les zones franches.

Dr. Sébastien Goulard, manager de Cooperans  et coordinateur de OBOReurope a appelé les zones franches à intervenir encore plus vigoureusement dans la BRI  et a expliqué comment la BRI pourrait apprendre de l’expérience des zones franches.

Dr. Klaus Hachmeier a donné quelques indications pour que la WFZO réponde au projet de la BRI.

Cet atelier était présidé par Dr. Mohan Guruswamy.

Avec la BRI, de nouvelles zones franches sont en train de voir le jour, comme à Gwadar au Pakistan,  à Djibouti ou à Kyaukpyu au Myanmar.

La politique de création de zones franches et autres zones économiques spéciales a été largement utilisée, avec succès, par la Chine pour permettre son ouverture économiques depuis les années 1980. De nouvelles zones dont Xiongan au Hebei sont en construction. Ce modèle pourrait être aussi appliqué dans certains états de la BRI qui cherchent à s’ouvrir progressivement et a continuer leur réformes économiques.

Les zones franches et la BRI
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*