Le premier ministre chinois LI Keqiang s’est rendu en Europe début juillet 2018 pour renforcer les relations sino-européennes et défendre le libre échange dans une période de tensions en raison des menaces de guerre commerciale de la part des Etats-Unis.

Après s’être entretenu avec la Chancelières allemande à Berlin, Li Keqiang a participé au 7e sommet des chefs de gouvernement du mécanisme 16+1 qui s’est tenu à Sofia en Bulgarie.  Le mécanisme 16+1 réunit la Chine et seize états de l’Europe Centrale et Orientale et vise à renforcer les relations entre les deux régions.

Lors de cette rencontre, plusieurs états européens ont réaffirmé leur intérêt pour l’initiative “Belt and Road”.

Li Keqiang a pu s’entretenir avec le premier ministre estonien Juri Ratas à propos du développement d’une nouvelle ligne de transport ferroviaire entre l’Estonie et les provinces du centre de la Chine. En avril 2018, l’entreprise estonienne “GTS Rail” a signé un partenariat avec “Xian International Inland Port Multimodal Transportation Co.” pour la création d’une ligne entre Xian et le port balte de Muuga. Muuga est le principal port d’Estonie, et permet une forte connectivité avec les pays scandinaves.

Un autre projet ferroviaire a été discuté lors du sommet 16+1. Li Keqiang et Victor Orbán se sont entretenus de l’avancée de la ligne à grande vitesse Budapest-Belgrade. Ce projet a pris du retard notamment parce que le choix initial n’avait pas suivi certaines règlementations européennes.

La Bulgarie, le pays hôte de ce sommet, a aussi réaffirmé son intérêt pour la BRI; des accords de coopération ont été signés entre la Chine et la Bulgarie. A travers la BRI, la Bulgarie espère devenir un carrefour logistique entre l’Union Européenne et la mer noire.

 

Selon Ekaterina Zakharieva, vice premier ministre bulgare, le “mécanisme 16+1 ne divise pas l’Europe”, c’est au contraire un outil complémentaire qui permet de renforcer les relations entre la Chine et l’Europe.

Visite du premier ministre Li Keqiang en Europe: de nouveaux projets BRI en Europe de l’Est
Étiqueté avec :                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*