Dans son premier discours aux Ambassadeurs, le 29 août 2017, le Président Emmanuel Macron a mentionné l’initiative chinoise de la nouvelle route de la Soie, qu’il a qualifié de grand projet géopolitique.  Il s’est prononcé pour l’approfondissement du partenariat franco-chinois, et a demandé à l’ensemble des Européens de prendre en considération l’initiative de la “Belt and Road”. Ce discours est un premier pas vers une plus grande coopération entre l’Europe et la Chine pour la construction des nouvelles routes de la Soie.

Le 26 Septembre 2017, le Président Macron a dévoilé de nouvelles propositions pour réformer l’Union Européenne qui touchent à la fois la défense, la sécurité de l’Europe, le fonctionnement des institutions européennes, mais aussi le commerce et la fiscalité. Là encore, ces propositions si elles se réalisent, auront un impact positif sur le développement de l’OBOR.

Emmanuel Macron espère ainsi une plus grande harmonisation de la fiscalité des entreprises en Europe et une meilleure intégration des membres de la zone euro. Cette mesure facilitera les investissements étrangers en Europe, notamment ceux des petites et moyennes entreprises, en simplifiant et rendant plus lisibles les différentes régulations du marché européen.

Le président français a aussi appelé ses homologues européens à réfléchir sur l’instauration d’une taxe carbone aux frontières de l’UE pour les produits qui ne respectent les standards européenns en matière d’environnement. Il faudra faire attention à ce que ce type de taxe ne soit pas  une forme de protectionnisme déguisé.  Cependant cette taxe pourrait inciter d’autres économies à revoir à la hausse leurs critères environnementaux pour accéder plus facilement au marché européen.

Enfin l’Agence Européenne de l’Innovation, souhaitée par le président Macron pourrait faciliter le développement des nouvelles technologies en Europe. L’Europe et la Chine (avec la stratégie “Made in China” 2025) ont adopté la voie de l’innovation. Des programmes sino-européens pourraient probablement être lancés dans ce cadre.

Ces deux discours tenus par le président français sont encourageants et envoient des signaux forts pour affirmer la place de l’Europe dans l’initiative “Belt and Road”.

Macron, l’Europe et la BRI
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*